La médiumnité est-elle un don ? La majorité des gens répondront par l’affirmative à cette question. Et pourtant. On ne peut nier que certaines personnes naissent avec des prédispositions naturelles pour percevoir les plans invisibles. Ces individus peuvent manifester des signes de clairvoyance ou de clairaudience dès leur plus jeune âge, sans toujours d’ailleurs savoir comment les gérer. D’autres, au contraire, apprivoisent les manifestations médiumniques dans le temps, en s’ouvrant progressivement aux voies spirituelles qui se manifestent à eux avec plus de vigueur.

Et puis il y a les autres. Dont vous faites peut-être partie. Ceux qui pensent qu’il faut avoir été touché par le doigt de quelque fée pour posséder de telles facultés. Et si l’on vous révélait qu’il est en réalité possible de développer sa médiumnité ? Nous possédons tous en nous les capacités d’accéder à d’autres plans spirituels. Du moment que l’on accepte et accueille cette aptitude, et que l’on entreprend un travail sur soi pour s’ouvrir à l’inconnu. Alors si vous cherchez à accroître votre potentiel médiumnique, découvrez les 5 points-clés qui vous permettront, vous aussi, de développer votre médiumnité.

Commencer par écouter son intuition pour développer sa médiumnité

Tout le monde possède des dispositions parapsychologiques à des degrés différents. Le premier moyen de commencer à s’ouvrir à ses dons personnels de médiumnité est d’écouter son intuition. N’avez-vous jamais été surpris parfois de presque entendre au fond de vous une petite voix ? Une étrange résonance intérieure que vous ne contrôlez pourtant pas, et qui vous murmure parfois les mots les plus étonnants ? Ou vous suggère les actions les plus déroutantes ? C’est votre intuition.

Après des décennies de glorification de la raison, l’intuition a parfois du mal à se frayer un chemin dans notre société. Et pourtant, vous connaissez tous ces situations où l’intuition vous a alerté ou au contraire conforté. Une personne que l’on « ne sent pas ». Une maison ou un lieu qui « respire la tranquillité ». Notre intuition agit comme une boussole intérieure dont on distingue le frémissement de l’aiguille, mais sans toujours comprendre la direction qu’elle nous indique.

Ainsi, la première manière d’accroître son don de médiumnité est de faire confiance à son intuition. L’intuition est une capacité extra-sensorielle qui permet de sentir et ressentir. Il s’agit du fameux « sixième sens ». En vous ouvrant davantage à ces vibrations intérieures imperceptibles, vous augmentez vos chances de développer votre médiumnité. Un premier pas vers des niveaux de conscience supérieure. Notez bien de toujours vous fier à votre première impression et de ne pas chercher à la « tordre » dans le sens que vous souhaiteriez qu’elle prenne. Une intuition s’accueille et s’accepte sans condition, qu’elle vous plaise ou non.

Opérer un retour sur soi pour mieux s'ouvrir et développer sa médiumnité

Opérer un retour sur soi pour mieux s’ouvrir et développer sa médiumnité

Le conseil de se replier sur soi-même pour mieux s’ouvrir aux différents plans de conscience peut sembler paradoxal. Et pourtant, la connaissance intérieure et intime est un précepte antique qui a fait ses preuves. Que l’on pense par exemple à l’inscription du fronton du temple de Delphes, que Socrate entre autres avait fait sienne : Gnôthi seauton. « Connais-toi toi-même ». Difficile en effet de s’ouvrir à l’inconnu quand la connaissance de soi échappe.

Une certaine maîtrise de son être intérieur est nécessaire au développement de ses dons de médium. Le mot-même d’introspection vient du latin « introspectare », dont le radical « spectare » signifie « voir, regarder », et le préfixe « intro » désigne l’intériorité. Porter votre regard sur son être intérieur permet donc de prendre conscience de ses émotions, ses sensations, ses pensées. Focalisez-vous sur vos émotions intérieures. Il vous deviendra alors plus facile de distinguer les éléments en provenance des autres plans vibratoires, et de les accueillir en pleine conscience. Tenir un journal intime ou un journal de bord peut ainsi vous aider à noter vos ressentis et, à la relecture, d’apprécier votre cheminement intérieur.

Méditer pour se mettre à l’écoute et développer ses perceptions médiumniques

La méditation a le vent en poupe ces dernières années. Et si vous conjuguiez activité à la mode et moyen d’accroître vos aptitudes médiumniques ? La méditation engendre un état de profonde relaxation, lors duquel votre cerveau peut émettre une fréquence. Deux types d’ondes en particulier se manifestent lors de l’état méditatif : les ondes alpha et thêta. Les ondes alpha sont celles qui sont émises avec le plus de facilité. Ce sont celles de l’introspection, de la lucidité intérieure. Les ondes thêta, quant à elles, sont celles qui sont associées à la méditation profonde, similaire à l’état de rêves ou de contemplation. Alpha et Thêta sont donc vos meilleures alliées pour vous ouvrir à la médiumnité.

La pratique régulière de la méditation (10 à 15 minutes quotidiennes) vous amènera ainsi à canaliser vos dons médiumniques. En plus d’être un outil parfait pour réguler vos états émotionnels trop forts, l’état méditatif pratiqué régulièrement participe à votre éveil spirituel. On peut ainsi méditer en tournant précisément son attention vers les plans supérieurs et attendre qu’ils se manifestent. Toutefois, n’oubliez pas que dans ce type de pratique, la patience est de mise. La méditation peut paraître fastidieuse au début, mais si vous vous astreignez à la pratiquer (et il n’y a pas de possibilité de « mal méditer » !), vous en retirerez de grands bénéfices pour l’augmentation de vos perceptions extra-sensorielles. La méditation permet l’ancrage et l’harmonisation de votre être avec tout ce qui vous entoure.

Soyez attentifs à vos rêves pour développer sa médiumnité

Les rêves sont une source infinie d’images et de symboles que vous pouvez interpréter. Les guides spirituels profitent souvent du sommeil pour communiquer. En effet, en état d’endormissement, dans certaines phases particulières, la conscience est à l’orée de la lucidité. Les messagers et guides spirituels envoient alors des signes. Ce peut être des mots que l’on entend clairement dans un songe. Une image obsédante dont la réalité semble perceptible alors que l’on sait que l’on dort. Des symboles frappants qui semblent comme marquer la rétine au moment du réveil. Il vous faut prêter attention à tout ce dont vous vous souvenez. En portant une attention plus accrue à vos rêves, vous pouvez développer votre médiumnité.

Noter ses rêves dans un carnet (ou dans le carnet dont nous parlions plus haut) est souhaitable. Cela permet dans un premier temps de fixer par l’écrit ce qui pourrait au bout d’un moment vous échapper. L’oubli des rêves est fréquent. Les coucher par écrit permet d’en garder une trace et surtout de les analyser à froid par la suite. Certains rêves peuvent être prémonitoires. Dans ces cas-là, le dormeur a souvent l’impression d’être conscient de rêver, et pourtant, il perçoit son songe de manière très claire, tant dans les images que dans les sons. Mais tous les rêves n’ont pas cette valeur annonciatrice. Et les autres rêves méritent que l’on s’y attarde tout autant, car ils peuvent émaner directement de vos messagers ou guides spirituels.

Des dictionnaires de symboles existent pour décrypter ses rêves. Mais la première des choses à faire est là aussi de vous écouter et de vous faire confiance. Soyez à l’écoute des résonances que les images ou les sons entraperçus en songe éveillent en vous. Restez ouverts aux interprétations : elles peuvent vous guider vers une meilleure maîtrise de vos dons psychiques et médiumniques.

Pratiquez des exercices pour accroître votre pouvoir de médium

Pratiquez des exercices pour accroître votre pouvoir de médium

On pourrait pasticher la phrase de Simone de Beauvoir et dire que l’on « ne naît pas médium, on le devient ». Et qui dit formation et transition vers un autre état dit entraînement. Il existe un certain nombre d’exercices qui permettent de mettre à l’épreuve ses capacités médiumniques, de les perfectionner. En voici une liste, dans laquelle vous pouvez piocher pour pratiquer et accroître vos aptitudes de médium.

Premiers exercices amusants et formateurs

Pour favoriser l’expression pleine et entière de votre intuition, rien de tel que quelques exercices de la vie quotidienne.

Vous tournez en rond depuis 10 minutes en cherchant une place de parking ? Calmez votre agacement intérieur et laissez-vous guider par cette petite voix intérieure dont nous parlions plus haut. Vous serez étonnés du résultat !

Vous entendez votre téléphone qui sonne, mais vous ne voyez pas encore sur l’écran qui essaie de vous appeler ? Tentez de deviner qui se trouve à l’autre bout du fil avant de vous saisir du téléphone et de prendre effectivement connaissance de l’auteur de l’appel.

Vous avez besoin d’obtenir la réponse à une question qui vous taraude ? Optez pour un moment méditatif, en focalisant votre esprit sur votre interrogation. Demandez avec humilité à vos guides de vous donner une réponse. Laissez venir à vous tout ce qui viendra. Accueillez images, sons, flashs ou autre avec neutralité. Et n’oubliez pas de remercier vos guides une fois qu’une réponse vous est parvenue.

Essayez-vous à la psychométrie

Un nom un peu barbare pour une activité des plus intéressantes : percevoir des messages des plans subtils en touchant un objet. Dans un premier temps, vous pouvez commencer par des objets de personnes de votre entourage. Fermez les yeux. Et accueillez toutes les sensations, les émotions liées à cet objet. Ne surinterprétez pas ce que vous voyez ou entendez ou ressentez. Partagez avec la personne ce que vous ressentez et confrontez votre perception subtile avec ce que l’autre vous dira de l’histoire de cet objet.

Vous pouvez tenter l’expérience avec des vêtements ou encore des photographies. Le plus important est de réaliser l’exercice en se rendant parfaitement disponible pour que les informations vous parviennent. Un peu comme dans un état méditatif. Soyez concentrés, mais ouverts. Vous pouvez toucher l’objet des mains uniquement. Certains médiums préfèrent le tenir contre leur front. D’autres le tiennent au niveau du plexus solaire. C’est à vous de trouver l’endroit et la manière qui vous conviendront le mieux.

Utilisez les cartes de Zener

Utilisez les cartes de Zener

Les cartes de Zener sont un jeu constitué de 25 cartes comportant des symboles. Créées dans la première moitié du XXᵉ siècle par Karl Zener, elles avaient pour but de servir dans une étude de recherches sur les facultés parapsychologiques. Elles permettaient à l’origine de déterminer le taux de clairvoyance du sujet expérimentateur. Vous pouvez tout à fait fabriquer votre propre jeu et vous entraîner seul ou à deux. Seul, il vous suffit de battre les cartes, d’en tirer une, d’essayer de déterminer quel est le symbole qui se cache derrière. Une fois votre hypothèse émise, vous vérifiez par vous-mêmes. Autre possibilité : en duo. L’autre personne tire l’une des cartes, en prend connaissance et essaie de vous envoyer par la pensée le symbole qui y figure. Tentez alors de lui donner ce symbole.

Vous l’aurez compris, développer vos capacités médiumniques est à portée de main. Ou plutôt d’esprit ! Vouloir développer son don naturel de médium, même s’il se montre ténu au départ, n’est qu’une affaire d’ouverture d’esprit et de volonté à s’ouvrir aux plans subtils. Les 5 points-clé sont un point de départ pour tous les plans de conscience qui s’ouvriront à vous. Mais peut-être avez-vous déjà expérimenté d’autres astuces pour développer sa médiumnité ? Ou connu des expériences vous menant à progresser dans vos aptitudes médiumniques ? N’hésitez pas à en faire part. Les dons de médium sont aussi divers que variés et toute expérimentation permet de nourrir la communauté.

Laisser un commentaire

Retour haut de page

Obtenez la formation offerte

Reprogrammer son cerveau pour changer son avenir.