Le monde du tarot divinatoire est riche en mystères et en enseignements. Parmi les nombreux oracles qui existent, l’oracle gé occupe une place particulière dans le cœur des adeptes. Il a été édité  pour la première fois dans les années 1990 et connait depuis lors un succès grandissant. Mais d’où vient cet oracle et comment fonctionne-t-il ? Plongeons ensemble dans l’univers fascinant de l’oracle gé.

Origine de l’oracle gé

des cartes de taro éparpillées sur une table et des petites bougies en arrière plan

 Contrairement à d’autres jeux de cartes divinatoires comme le tarot de Marseille ou encore le Petit Lenormand, l’oracle gé est relativement récent. En effet, il a été créé par Gérard Barbier, un cartomancien français, au début des années 1990. L’idée de cet oracle lui est venue suite à sa rencontre avec les cartes divinatoires de la géomancie africaine, qui ont inspiré son nom : GÉ, pour Gérard, et Gé, pour géomancie.

 Il souhaitait créer un outil de divination facile à comprendre et accessible à tous, sans pour autant sacrifier la profondeur de l’interprétation. Ainsi est né l’oracle gé, qui se compose de 61 cartes aux illustrations simples et évocatrices. Ce jeu puise ses inspirations aussi bien dans la cartomancie traditionnelle que dans la symbolique universelle, ce qui lui confère une portée très large et permet de répondre à de nombreuses questions.

Cet oracle se distingue notamment par sa simplicité et sa facilité d’utilisation, ce qui en fait un outil idéal pour ceux qui souhaitent s’initier à la divination sans avoir à apprendre des systèmes complexes. De plus, l’oracle gé permet d’obtenir des prédictions précises et détaillées sur différents domaines de la vie, tels que l’amour, le travail ou encore les finances.

Structure et symbolique de l’oracle gé

L’oracle gé se compose de 61 cartes, chacune représentant un symbole spécifique et porteur d’un message. Les cartes sont réparties en trois catégories :

  • Les 19 cartes majeures: elles représentent des archétypes universels et sont considérées comme les piliers du jeu. Elles apportent des informations essentielles sur la situation étudiée et ont une influence significative sur les autres cartes.
  • Les 40 cartes mineures: elles illustrent différentes situations de la vie quotidienne et permettent d’approfondir l’interprétation des cartes majeures, que ce soit positif ou négatif. Elles sont également réparties en quatre groupes de dix cartes, chacun associé à un élément (feu, air, eau, terre) et à un domaine de la vie (émotionnel, intellectuel, matériel).
  • Les 2 cartes complémentaires: il s’agit du consultant et de la consultante, qui symbolisent respectivement l’homme et la femme. Ces cartes permettent de personnaliser la lecture en fonction du sexe du consultant ou de la personne pour laquelle la question est posée.

Toutes les cartes de l’oracle gé portent également un numéro, ce qui facilite leur repérage et leur interprétation lors des tirages. De plus, les cartes comportent une courte phrase clé qui résume leur message, permettant une compréhension rapide et intuitive du sens de chaque carte.

Méthodes de tirage avec l’oracle gé

Il existe plusieurs méthodes de tirage possibles avec l’oracle gé. En voici quelques-unes parmi les plus courantes :

  • Le tirage en croix: il s’agit d’un tirage simple et rapide, qui permet d’obtenir une réponse claire à une question précise. Le consultant tire cinq cartes, qu’il dispose en forme de croix. Chaque position correspond à un aspect spécifique de la question (passé, présent, avenir, événement, causes, conséquences).
  • Le tirage en fer à cheval : cette méthode consiste à tirer sept cartes, disposées en arc de cercle. Elle offre une vision globale de la situation et permet d’étudier les différentes influences qui pèsent sur le consultant et son environnement.
  • Le tirage en étoile: il est utilisé pour approfondir un sujet ou explorer différents domaines de la vie en même temps. Le consultant tire neuf cartes, qu’il dispose en forme d’étoile à huit branches. Chaque branche représente un domaine spécifique (amour, travail, santé, etc.).
  • Le tirage de la roue astrologique: cette méthode est plus complexe et nécessite une connaissance approfondie de l’astrologie. Le consultant tire douze cartes, qui sont disposées en cercle et attribuées à chacune des maisons astrologiques. L’interprétation se fait ensuite en fonction des correspondances entre les cartes et les domaines de vie représentée par les maisons.
  • Le tirage du chemin de vie: ce tirage permet d’analyser le parcours personnel du consultant et de mettre en lumière ses forces, projet, ses défis et ses opportunités d’évolution. Il se compose de sept cartes, qui représentent respectivement le passé, le présent, le futur, l’environnement, les obstacles, les conseils et les perspectives.

Quelle que soit la méthode de tirage choisie, l’interprétation des cartes repose sur une analyse croisée de leurs significations propres, de leur position dans le tirage et des éventuelles combinaisons avec d’autres cartes. Il est important de prendre en compte l’intuition et la sensibilité personnelle du consultant pour obtenir une lecture pertinente et adaptée à sa situation.

Tirage et symbolisme des cartes

Pour effectuer un tirage de l’oracle gé, il est essentiel de bien mélanger les cartes tout en se concentrant sur la question posée. Une fois le tirage réalisé, chaque carte doit être analysée selon son symbolisme propre :

  • Les couleurs: elles sont porteuses de messages et d’énergies spécifiques. Par exemple, le rouge symbolise l’action et la passion, tandis que le bleu évoque la communication et la spiritualité.
  • Les formes : elles peuvent donner des indications sur les dynamiques en jeu ou les obstacles à surmonter. Les formes géométriques, par exemple, renvoient souvent à des notions d’ordre et de structure.
  • Les objets: ils apportent des éléments concrets et pratiques, qui peuvent aider à identifier les domaines de vie concernés par le tirage ou les actions à entreprendre.
  • Les personnages: ils représentent des archétypes ou des figures symboliques, qui permettent d’explorer les dimensions psychologiques et relationnelles du consultant.

Conseils pour réussir ses tirages avec l’oracle gé

une femme en gros qui tint une pierre au dessus d'un tableau astrologique, posé à côté d'un jeu de tarot, une bougie et de l'encens.

Pour obtenir des prédictions justes et pertinentes avec l’oracle gé, il est important de respecter certaines règles de base :

  • Formuler une question claire et précise: pour que l’oracle puisse fournir des réponses adaptées, il est essentiel de bien cerner la question que l’on souhaite poser et d’éviter les formulations trop vagues ou ambiguës.
  • Se concentrer sur l’intention: avant de tirer les cartes, le consultant doit se recentrer sur lui-même et focaliser son esprit sur la question qu’il souhaite poser. Cela permet d’instaurer un lien énergétique entre le consultant et l’oracle, facilitant ainsi la transmission des messages divinatoires.
  • Prendre le temps d’étudier chaque carte: une fois les cartes tirées, il ne faut pas se précipiter pour interpréter leur signification. Au contraire, il est recommandé de prendre le temps nécessaire pour méditer sur chaque symbole et comprendre ce qu’il révèle sur la situation étudiée.

Oracle Gé : en résumé

En somme, l’oracle gé est un outil de divination riche et accessible, qui peut constituer un précieux guide pour quiconque souhaite explorer les méandres de son existence et trouver des réponses à ses interrogations. Avec sa palette variée de cartes et de méthodes de tirage, il offre une expérience personnalisée et adaptée à chaque consultant.

Laisser un commentaire

Retour en haut

Cadeau de bienvenue

Découvrez les 3 Secrets d’un couple Heureux