Oser être soi-même en se libérant du regard des autres

Oser être soi-même en se libérant du regard des autres

C’est l’estime de soi qui permet d’être soi-même sans craindre le rejet de l’autre. Cette peur est archaïque, elle est présente chez le nouveau-né qui redoute l’abandon de ceux qui l’entourent. Elle peut se perpétuer si les premières interactions ne sont pas de qualité, puis si l’éducation reçue ne renforce pas la confiance en soi.

1. La peur primaire du rejet

Les interactions précoces entre une mère et son enfant participent à la construction du Soi émotionnel. Si l’enfant ressent un amour inconditionnel dans le premier regard qui se pose sur lui et que la figure d’attachement est secure, il prendra petit à petit confiance dans tous ceux qui l’entourent. C’est ce lien rassurant qui va lui permettre d’acquérir une bonne estime de soi. Il va l’aider à s’engager dans le processus d’individuation.

Si la figure d’attachement est insécure (évitant ou ambivalent), le bébé va développer de la défiance vis-à-vis des autres et adopter une attitude d’évitement pour se protéger. Il risque alors d’avoir une estime de soi qui est uniquement corrélée à l’estime que l’autre lui porte.

 

2 - La peur du regard des autres

L’éducation modèle le comportement de l’enfant. Si elle est trop souvent émaillée d’injonctions contraignantes comme celle de toujours faire plaisir à l’autre, elle fait naître la peur de déplaire et donc d’être rejeté.

Se libérer du regard des autres, donc de leur jugement, c’est se réapproprier sa personnalité en osant être soi-même sans ressentir la peur du rejet.

Contactez-nous

Vous souhaitez vous réapproprier votre personnalité en osant être vous-même sans ressentir la peur du rejet ?

Nous sommes là pour vous accompagner !

Contactez-nous au 01 70 95 54 95 ou via le formulaire de contact !



Découvrez notre offre de bienvenue : -50% de REMISE sur votre première Consultation par Carte Bancaire et la deuxième Consultation GRATUITE ! (10mn)